PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER)

Le Conservateur est un groupe mutualiste indépendant, acteur de l’épargne à long terme depuis 1844. À l’origine de la « tontine », il s’appuie sur un réseau de 650 agents généraux d’assurance et affiche en 2021 un chiffre d’affaires de 969 millions d’euros pour les sociétés d’assurance. Il revendique 263 000 clients, 346 millions d’euros de fonds propres, 9,9 milliards d’euros d’actifs en gestion.

Le Conservateur Logo

Synthèse de notre avis sur le PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER)

Conservateur Epargne Retraite est un Plan Epargne Retraite (PER) qui comprend 57 unités de compte et un fonds en euros. Vous pouvez opter pour un mode de gestion à horizon ou libre. Avec des frais de versement à 4,50 % et des frais de gestion à 0,96 %, l’offre n’est pas des plus alléchantes.

Choisissez différentes options de gestion : investissement progressif, sécurisation des plus-values, limitation des moins-values et dynamisation de la participation aux bénéfices. Et il vous est possible de demander une sortie en capital, en rente simple, réversible ou à annuités garanties.

Comparez les performances des PER en moins de 3 minutes

Calculez votre avantage fiscal selon votre effort d'épargne.

Le rendement du PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER)

Les supports

Conservateur Epargne Retraite (CER) vous offre le choix entre deux types de support : un fonds en euros et 57 unités de compte (UC).

  • Le fonds en euros est la solution la plus sécurisée : son rendement est faible, mais c’est un placement peu risqué. Basé sur l’achat d’obligations, c’est un investissement fiable et garanti.
  • Les unités de compte dépendent des fluctuations des marchés financiers. Leur rentabilité peut être grande, mais cet avantage va de pair avec une menace de perte en capital.

En 2021, le fonds en euros du Conservateur affiche des résultats qui varient de 1,10 à 2,60 % en fonction du pourcentage d’UC détenu et de la hauteur de votre encours.

Le chiffre de 1,10 % correspond à un encours de moins de 150 000 € avec moins de 40 % d’UC. Celui de 2,60 % à un encours de plus de 150 000 € avec plus de 70 % d’UC.

Les unités de compte du PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER)

Le Conservateur propose un choix de 57 fonds. Ces actifs financiers sont risqués, mais leurs rapports peuvent être intéressants. Certains fonds bénéficient du label ISR (Investissement Socialement Responsable), mais il n’y a ni SCPI ni trackers.

Les modes de gestion

Le Conservateur propose deux modes de gestion :

  • La gestion pilotée à horizon est confiée l’assureur qui sélectionne des fonds correspondant à votre profil : « prudent », « équilibré » ou « dynamique ».
  • La gestion libre vous permet de placer votre épargne dans 57 fonds différents et un fonds en euros.

Il existe 4 options de gestion :

  • investissement progressif ;
  • sécurisation des plus-values ;
  • limitation des moins-values ;
  • dynamisation de la participation aux bénéfices.

La fiscalité du PER Le Conservateur

La fiscalité relative aux versements diffère suivant le statut professionnel de l’adhérent. Quoi qu’il en soit, elle est conditionnée au Pass ou plafond annuel de sécurité sociale.

L’assuré est travailleur non salarié (TNS)

Un indépendant peut choisir de déduire ou non ses versements. Il peut alors soustraire au maximum le plus élevé de ces montants :

  • 10 % du bénéfice imposable + 15 % de la part du bénéfice imposable comprise entre 1 et 8 Pass (le bénéfice imposable ne doit pas dépasser 8 Pass) ;
  • 10 % du Pass.

L’assuré est salarié

Un salarié peut déduire au maximum :

  • 10 % des revenus professionnels nets perçus l’année précédente (les revenus professionnels nets annuels ne doivent pas dépasser 8 Pass) ;
  • 10 % du Pass.
Bon à savoir :
Il est possible de refuser la déduction fiscale des versements lors de l’adhésion. Si vous êtes peu ou n’êtes pas imposé, vous avez peu intérêt à les déduire à ce moment-là. Vous profiterez alors d’un régime fiscal plus bénéfique à la sortie.

Les frais liés au PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER)

Les différents montants prélevés pour l’usage d’un PER sont à noter. Nous vous présentons les frais débités par Le Conservateur selon certaines catégories d’opération :

Catégorie Montant
Versement initial et versements libres 4,50 %
Gestion (fonds euros) 0,96 %
Gestion (unité de compte) 0,96 %
Arbitrage 1,00 %
Arrérage 3,00 %

Le versement initial demandé est de 200 €.

Comparez les performances des PER en moins de 3 minutes

Calculez votre avantage fiscal selon votre effort d'épargne.

La disponibilité des fonds

Les fonds déposés sur un PER seront perçus lors de votre départ à la retraite. Vous pouvez opter pour une sortie sous forme de capital, de rente, ou d’une solution mixte. Mais la loi vous autorise aussi à débloquer tout ou partie de cette somme par anticipation. Vous devez vous trouver dans l’une de ces situations :

  • décès du conjoint ou du partenaire pacsé ;
  • invalidité de l’assuré, de l’un de ses enfants, de son conjoint ou partenaire pacsé ;
  • surendettement ;
  • expiration des droits à l’assurance chômage ;
  • cessation d’activité non salariée ;
  • achat de résidence principale.

Les modalités de sortie

Le mode de calcul de la rente dépend de votre espérance de vie. La somme des versements à l’âge supposé de décès doit être égale au capital obtenu durant les années de cotisation. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de souscrire un PER en début de carrière.

Le choix des rentes

Le conservateur propose 3 types de rentes :

  • Rente simple : l’adhérent perçoit une rente à vie.
  • Rente viagère réversible à 50, 60 ou 100 % : en cas de décès de l’adhérent, un bénéficiaire perçoit une rente en fonction de son âge et du taux de réversion choisi.
  • Rente viagère avec annuités garanties : la rente est garantie pendant un nombre d’années fixe (20 ans maximum). Il peut donc y avoir plusieurs bénéficiaires successifs.

Comment souscrire le PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER) ?

Les conditions pour l’ouverture

Le PER Le Conservateur est accessible de 18 à 60 ans. Il concerne tous les particuliers et professionnels.

Comment contacter Le Conservateur ?

Vous pouvez joindre Le Conservateur en remplissant un formulaire de contact.

Notre avis sur le PER Le Conservateur — Conservateur Epargne Retraite (CER)

Le fonds en euros de Conservateur Epargne Retraite est intéressant si votre épargne est essentiellement investie en unités de compte. Mais comme les frais de versement et de gestion sont excessifs, ce n’est pas une solution très avantageuse. Les unités de compte sont peu nombreuses et peu variées. Alors même si le CER est un contrat accessible avec seulement 200 €, il n’est pas très concurrentiel.

Comparez les performances des PER en moins de 3 minutes

Calculez votre avantage fiscal selon votre effort d'épargne.