Autonomie et Dépendance

Nous pouvons tous devenir dépendants un jour. Il n’y a pas d’âge pour faire un AVC, développer une maladie invalidante ou encore une maladie dégénérative. Comme on prévoit l’avenir de ses enfants, la transmission d’un patrimoine, la protection d’un proche, il faut envisager sa propre dépendance. Cette prévision concerne autant les modalités de la constitution et de la détention d’un patrimoine permettant d’y faire face, que sa propre protection juridique. Quand rien n’est prévu, la proche famille doit trouver dans l’urgence des solutions, et se trouve démunie.

illustration dessin personnes agees dependantes

Les chiffres 2020 publiés par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie démontrent l’importance de cette question. Près de 8 % des personnes de plus de 60 ans bénéficient d’une aide à l’autonomie, soit 1,3 millions de personnes. Parmi eux plus de 600 000 séjournent en Ehpad. Les aidants familiaux adultes sont 3,9 millions.

Nos guides répondent à deux grandes situations : prévoir pour soi et aider ses proches à trouver les bonnes solutions de protection juridique et financière de la personne dépendante.