Garde de nuit : quelles solutions pour les personnes âgées ?

Après une hospitalisation, en cas de pathologie lourde, un senior peut être amené à avoir recours à la garde de nuit dans le cadre du maintien à domicile. Pour ce faire, une surveillance nocturne est impérative pour permettre à la personne âgée et à l’entourage d’être plus sereins. Voici toutes les informations concernant la garde de nuit pour les seniors.

Garde De Nuit

Qu’est-ce que la garde de nuit d’une personne âgée ?

Comme son nom l’indique, la garde de nuit est un service à domicile, impliquant la surveillance d’une personne âgée durant la nuit. En règle générale, l’assistance peut démarrer à partir de 20 heures, jusqu’à 8 heures du matin. Cela se passe à son domicile et le service peut être mis en place suite à une convalescence après opération, engendrant une perte d’autonomie ou bien après avoir diagnostiqué une maladie grave ou contraignante par exemple.

Les atouts de la garde de nuit

Le fait d’avoir une personne de confiance chez soi la nuit a un effet rassurant et sécuritaire. Les atouts de ce service sont nombreux, comme s’assurer de la bonne santé du senior durant la nuit ou encore pouvoir répondre à ses besoins quels qu’ils soient (besoin de se rendre aux toilettes, angoisses, troubles du sommeil, prise de médicaments, etc.). D’un autre côté, c’est aussi une solution d'aide à domicile idéale pour rassurer la famille qui parfois se trouve trop loin pour assurer une surveillance efficace.

Les services de la garde de nuit

En cas de garde de nuit, l’assistance peut revêtir plusieurs services, comme :

  • l’aide au coucher et au lever ;
  • l’aide à la toilette ;
  • l’aide à l’habillage ;
  • l’aide à la prise du repas du soir et du petit-déjeuner ;
  • veiller à la bonne prise du traitement médicamenteux ;
  • procéder au changement des protections anatomiques ou l’accompagnement aux toilettes ;
  • les soins à domicile ;
  • le soutien moral (angoisses, trouble du sommeil, etc.).

Quelle est la différence entre la garde de nuit et la présence de nuit ?

Il est possible de différencier deux types d’assistance de nuit : la garde et la présence de nuit. Il s’agit de deux prestations différentes. Selon les besoins de la personne âgée à veiller, il se peut que l’une des deux options soit plus appropriée.

La garde de nuit

La garde de nuit implique une présence à domicile du senior durant toute la nuit, et ce, dans la même pièce que lui. Un professionnel issu du monde médical assure alors l’aide nécessaire pendant la nuit (dîner, se rendre aux toilettes, faire sa toilette, s’habiller, se coucher, etc.). Il doit également lui apporter un soutien moral en cas d’angoisses ou d’agitation.

C’est un service à domicile qu’il est bon de choisir lorsque le senior est en perte d’autonomie lourde suite à une maladie, s’il sort d’une opération ou qu’il est sujet à la démence.

La présence de nuit

A contrario, la présence de nuit apporte une sécurité par la présence d’une personne dans le même domicile, mais pas dans la même pièce. Il ne s’agit pas d’une garde médicalisée et peut être assumée par une auxiliaire de vie.

Elle est préconisée à la sortie d’une opération comme assistance ponctuelle auprès d’un senior en perte d’autonomie ou en convalescence légères. En revanche, le rôle de l’auxiliaire de vie chargée de la présence à domicile est sensiblement le même, à savoir : préparer la personne âgée au coucher et au lever, l’aider à la prise du dîner et du petit-déjeuner, ainsi que s’occuper de ses éventuels besoins durant la nuit. Elle ne peut toutefois pas apporter d’assistance médicale.

Bon à savoir :
Pour certains services à domicile de nuit, il est possible que des interventions de 20 ou 30 minutes soient effectuées par un intervenant, afin de réaliser des actes ponctuels et quotidiens sur un certain laps de temps. Le professionnel ne reste pas sur place toute la nuit. Dans ce cas, l’on parle de garde itinérante de nuit.

Si aucune de ses solutions ne vous convient parfaitement, il est également de mettre en place, en plus ou en remplacement de la garde de nuit, un système de téléassistance.

À qui faire appel pour ce service ?

La garde de nuit est généralement assumée par un professionnel de l’univers médical, à savoir un aide-soignant, un infirmier, tandis que la présence de nuit peut être assurée par une auxiliaire de vie. Afin de faire appel à un tel service, vous disposez de trois options :

  • faire appel à un prestataire qui n’est autre qu’une entreprise ou une association spécialisée et qui s’occupera de tout, y compris de choisir le professionnel qui assurera la garde à domicile ;
  • faire appel à un mandataire qui aura pour rôle de vous aider dans vos démarches de recherches pour trouver le professionnel idéal pour revêtir ce rôle. Il s’occupera aussi de tout le côté administratif. Cependant, vous devrez vous acquitter du salaire du professionnel, y compris de la prestation mensuelle due à l’organisme mandataire ;
  • choisir vous-même la personne qui endossera le rôle de veilleur de nuit à domicile, dans ce cas, vous êtes employeur et toutes les démarches administratives et comptables vous incombent.
À noter :
Dans le cadre d’une garde de nuit, seuls les professionnels de santé sont à même de faire une toilette complète, préparer un pilulier selon une ordonnance ou poser des bas de contention. L’auxiliaire de vie ne peut intervenir que dans le cadre de présence de nuit, car cette personne n’est pas forcée d’avoir un diplôme ou une certification, mais d’une simple formation adaptée à la veille d’un senior. Des étudiants en santé peuvent également endosser ce rôle. Ainsi, les personnes âgées peuvent aussi bénéficier d’un échange intergénérationnel intéressant afin de briser l’isolement ou la routine quotidienne.

Si vous ou votre proche avez besoin d'une aide à domicile, vous trouverez sur cette page les démarches à réaliser.

Avoir recours à la présence de nuit

Pour que vos parents ou grands-parents puissent bénéficier d’une présence de nuit, il est possible de recourir à des aides spécifiques.

Quel coût pour la présence de nuit ?

Le service de présence de nuit est moins onéreux que la garde de nuit, car l’auxiliaire de vie est moins qualifiée et l’intervention n’est pas toujours active. Dans le cas d’une présence de nuit inactive (simple présence) peut être rémunérée aux 2/3 d’une heure classique travaillée. Au forfait, cela revient entre 80 et 100 euros par nuit.

Avoir recours à une garde de nuit à domicile

Vous avez besoin de mettre en place une garde de nuit à domicile pour l’un de vos proches âgés ? Voici ce qu’il vous faut savoir sur le coût et les aides possibles.

Quel coût pour la garde de nuit à domicile ?

La garde de nuit à domicile est un service plus cher puisque le personnel est qualifié et travaille aussi en horaires de nuit majorés. Le soignant ne peut toutefois effectuer plus de 12 heures consécutives ni travailler plus de 5 nuits à la suite.

Quelles aides pour la garde de nuit ou la présence de nuit à domicile ?

De nombreuses aides sont possibles pour maintenir un senior à domicile en bénéficiant d’une garde ou d’une présence de nuit à domicile. Voici lesquelles :

  • l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) versée par le département et uniquement pour les personnes de plus de 60 ans ;
  • le crédit d’impôt permettant d’obtenir un remboursement de 50 % des sommes versées, dans la limite de 12 000 euros par an. Les personnes de plus de 65 ans ont doit à une majoration de 1 500 euros ;
  • la Prestation de compensation du Handicap (PCH) délivrée par les maisons départementales des personnes handicapées ;
  • les caisses de retraite (CNAV, MSA…) proposent une aide ponctuelle ou régulière pour pallier aux dépenses du maintien à domicile des personnes âgées ;
  • l’aide au retour à domicile après hospitalisation, délivrée par les caisses de retraite pour un retour à domicile en douceur ;
  • l’assurance maladie et les mutuelles complémentaires octroient des aides financières pour la garde de nuit.