Qu’est-ce que la retraite personnelle ?

Il existe de multiples procédés relatifs à la retraite : retraite de base, retraite complémentaire, minimum retraite ou encore retraite de réversion… Parfois, cela peut être compliqué de tout appréhender. Parmi tout ça, on parle aussi de la retraite personnelle. Qu’est-ce que c’est ? Explications.

Alt=Femme senior formation retraite
© iStock

Connaître vos droits

Il est absolument essentiel de connaître vos droits. La moindre information est primordiale. En effet, malgré les croyances populaires, dès que vous avez atteint l'âge de la retraite, votre pension ne vous sera pas automatiquement attribuée. La Carsat souligne, en effet, que dès l'instant où vous souhaitez partir à la retraite, c'est à vous d'en faire la demande et de remplir les différents documents relatifs à cela. Il convient ensuite de l'envoyer à la Carsat.

Il faut noter que, dans certains cas, le dossier peut être assez long à préparer et à traiter. C'est pour cela qu'il est recommandé d'anticiper un maximum. Ainsi, préparez le tout au moins 6 mois avant la date à laquelle vous souhaitez prendre votre retraite. Les experts conseillent d'essayer de mettre en place une stratégie de fin de carrière.

Cela peut être compliqué, surtout si le vocabulaire relatif à la retraite vous semble incompréhensible. En effet, il y a de multiples dispositifs qui sont mis en place et les assurés peuvent manquer d'informations sur leurs droits. Donc prendre sa retraite et préparer son dossier peut être très confus et vous amener à perdre de l'argent...

Quand pouvez-vous demander votre retraite ?

Il est vrai que c'est vous qui faites le choix de partir à la retraite. Cependant, il est nécessaire d'avoir atteint un âge minimum, fixé selon votre année de naissance.

Date de naissance de l'assuré Âge de départ à la retraite
Avant le 01/07/1951 60 ans
Du 01/07/1951 au 31/12/1951 60 ans et 4 mois
En 1952 60 ans et 9 mois
En 1953 61 ans et 2 mois
En 1954 61 ans et 7 mois
A partir de 1955 62 ans

Il est possible que l'âge minimum soit abaissé si :

  • vous avez commencé à travailler jeune et avez une carrière longue ;
  • si vous êtes bénéficiaire de l'allocation amiante ;
  • si vous souffrez d'un handicap, selon certaines conditions ;
  • si la pénibilité de votre emploi a été reconnue.

La retraite personnelle

Pourquoi parle-t-on de retraite personnelle ? Quelle est la différence avec une retraite non-personnelle ?

Au fur et à mesure de votre carrière, vous cotisez pour obtenir des droits à la retraite. Ainsi, dès l'âge de 62 ans, vous pouvez bénéficier d'une retraite appelée personnelle. Il faut également que vous ayez atteint le taux plein (donc la durée d'assurance et le nombre de trimestres nécessaires selon votre année de naissance). C'est votre situation distinctive qui influera sur la retraite personnelle.

La retraite personnelle regroupe la retraite de base et la retraite complémentaire.

En fonction de vos droits acquis (que vous pouvez consulter grâce à votre relevé individuel de carrière ou RIS sur votre compte personnel de l'Assurance retraite), vous bénéficierez d'une pension complète, d'une pension minorée ou d'une pension majorée.

Il faut bien différencier la retraite personnelle de la retraite de réversion, qui est la pension de la pension de votre conjoint-e ou ex-conjoint-e décédé-e.

Aucun commentaire à «Qu’est-ce que la retraite personnelle ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires