5 conseils pour réussir votre investissement dans une résidence médicalisée

Il peut être intéressant d’investir dans un Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, ou EHPAD. En effet, compte tenu de la progression constante de l’espérance de vie, le taux d’occupation de ces résidences médicalisées ne peut qu’augmenter. Il faut cependant procéder avec méthode pour réussir un tel investissement.

Résidence Médicalisée
© iStock

Vérifiez les avantages fiscaux

Pour respecter les conditions du dispositif censi-bouvard, il faut louer un bien neuf meublé dans une résidence de services pour seniors.

Cet avantage fiscal vous permet de bénéficier d'une réduction d'impôt qui peut aller jusqu'à 11% de la valeur du bien hors taxes. Par ailleurs, vous pouvez récupérer la TVA, au taux de 20 %, sur le montant investi dans l'achat du bien.

La personne louant le bien doit le faire sous le statut de la location meublée non professionnelle ou LMNP.

Les avantages fiscaux du dispositif LMNP sont également très notables. Ils permettent de retrancher des loyers une somme représentant l'amortissement du bien. Il faut cependant respecter des conditions précises pour pouvoir bénéficier d'un tel statut.

Renseignez-vous sur la rentabilité de l'investissement

En règle générale, l'investissement dans une résidence médicalisée promet des rendements élevés, de l'ordre de 3 à 5 % par an. En effet, la demande de ces chambres meublées, dans des résidences offrant des services variés, demeure très importante.

Mais informez-vous tout de même du prix au m2, souvent supérieur à celui pratiqué sur le marché immobilier classique. De ce fait, le coût de certains biens peut paraître excessif.

Informez-vous sur le mode de gestion

Le propriétaire d'une chambre d'EHPAD n'a pas à se soucier de sa gestion locative. C'est l'exploitant de la résidence médicalisée qui s'en charge. C'est lui qui vous verse, chaque mois, le loyer qui vous est dû.

Vérifiez tout de même certains points avant de vous engager. Ainsi, informez-vous sur le nombre de résidents et l'existence éventuelle de chambres inoccupées. Essayez également de savoir à quel gestionnaire vous avez affaire et qui est l'exploitant de la résidence. Qu'en est-il de la santé financière de leurs entreprises?

Pour vous en faire une idée, il est toujours possible de vous assurer que les programmes déjà lancés par ces professionnels sont plutôt des réussites ou des échecs. Autant d'éléments qui vous laissent espérer, ou non, la perception d'un revenu régulier.

Investissement Financier Senior
© iStock

Quel est le montant des charges?

La possession d'une ou plusieurs chambres dans une résidence médicalisée est assortie du paiement de charges de copropriété. Il est essentiel de connaître leur montant, car il peut être élevé.

L'importance de ces charges peut dépendre du mode de gestion de la résidence. Si le gestionnaire est propriétaire des parties communes de la résidence, ce qui n'est pas toujours le cas, il est probable que les charges de copropriété soient moins élevées. Il est donc utile de vous renseigner sur ce point.

Ne négligez pas la situation de la résidence

Enfin, votre investissement ne sera une réussite que si le bien acheté est toujours occupé par un locataire. D'où la nécessité de choisir, pour y placer votre argent, une résidence médicalisée bien située.

Ses résidents n'étant pas tous en situation de dépendance, certains ont l'habitude de sortir, pour faire des courses ou aller au cinéma par exemple. Il est donc préférable d'investir votre argent dans une résidence pas trop éloignée du centre-ville et située à proximité d'un arrêt de bus.

La présence de commerces aux alentours doit être également prise en compte. De même, choisissez de préférence une résidence dont la situation soit assez commode pour permettre aux proches des résidents de leur faire des visites régulières.

Aucun commentaire à 5 conseils pour réussir votre investissement dans une résidence médicalisée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires