Guide pratique : les étapes clés pour bénéficier de MaPrimeAdapt’ dans votre projet de rénovation

En 2027, notre pays comptera près de 3 millions de personnes âgées dépendantes. Pour permettre à ces personnes en perte d’autonomie de rester dans leur logement, malgré la présence d’un escalier, ou d’autres obstacles, un dispositif spécifique, MaPrimeAdapt’, est entré en vigueur le 1er janvier 2024. Mais comment les personnes concernées peuvent-elles en bénéficier ?

Cropped Favicon Journal Des Seniors Logo.png
Par L'équipe JDS
Travaux Renovation Logement Avec Maprimeadapt
© iStock

MAPrimeAdapt' : qu'est-ce que c'est ?

L'objectif de ce nouveau dispositif est de contribuer à l'adaptation de 680.000 logements dans la prochaine décennie. Il encourage donc les personnes peu autonomes, ou en situation de handicap, à faire réaliser des travaux d'aménagement préventifs, qui rendent possible le maintien à domicile.

Il s'agit d'une aide unique, qui a vocation à remplacer les aides existantes, à savoir :

  • Le crédit d'impôt autonomie.
  • Une aide spécifique de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) : "habiter facile".
  • Les aides de la Caisse nationale d'assurance vieillesse (CNAV).

MaPrimeAdapt' est du ressort de l'ANAH, qui attribue cette aide aux bénéficiaires. Elle est cumulable avec d'autres aides, comme l'Allocation adulte handicapé (AAH), l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) ou encore des aides accordées pour faciliter la rénovation énergétique.

Quels travaux peuvent être entrepris grâce à cette prime ?

Installer Monte Escalier
© iStock

Les travaux d'aménagement éligibles à cette aide concernent d'abord l'intérieur du logement.

Installation d'une douche de plain-pied, dite "à l'italienne"

La mise en place d'une douche de plain-pied est une modification essentielle pour les personnes à mobilité réduite. Ce type de douche, sans rebord, permet un accès facile et sécurisé, réduisant ainsi le risque de chute. Elle peut être équipée de sièges intégrés et de barres d'appui pour plus de confort et de sécurité.

Installation d'un monte-escaliers électrique

Un monte-escaliers électrique est une solution pratique pour les personnes ayant des difficultés à monter les escaliers. Il s'agit d'un siège motorisé qui se déplace le long d'un rail fixé à l'escalier, permettant ainsi de franchir les étages sans effort.

Équipements relevant de la domotique

La domotique offre une multitude de solutions pour faciliter le quotidien des personnes peu autonomes. L'éclairage à détection de mouvement, par exemple, permet d'allumer et d'éteindre automatiquement les lumières, éliminant le besoin d'interrupteurs et réduisant les risques liés à l'obscurité.

Installation de toilettes surélevées avec barres d'appui

Les toilettes surélevées facilitent l'accès et l'utilisation des toilettes pour les personnes ayant des difficultés à se baisser ou à se relever. Les barres d'appui offrent un soutien supplémentaire et augmentent l'autonomie dans l'utilisation des sanitaires.

Mais ces travaux peuvent aussi se faire à l'extérieur, pour mettre en place :

  • Des volets roulants électriques.
  • Une rampe d'accès extérieure, pour permettre le passage d'un fauteuil roulant.
  • Un aménagement de la porte d'entrée, pour rendre possible, là aussi, le passage de ce fauteuil.

Quelles sont les conditions à respecter ?

Cette aide est ouverte :

  • Aux personnes de 70 ans et plus.
  • Aux personnes de 60 à 69 ans, justifiant d'un certain niveau de perte d'autonomie, mesuré par les GIR (groupes iso-ressources), classés de 1 à 6.
  • Aux personnes en situation de handicap, justifiant d'un taux d'incapacité égal ou supérieur à 50 % ou bénéficiant de la Prestation de compensation du handicap (PCH). Dans ce cas, il n'y a pas de conditions d'âge.

Par ailleurs, MaPrimeAdapt' est accordée :

  • Sous conditions de ressources. Elle est en effet réservée à des personnes aux revenus modiques.
  • À des locataires de logements privés ou à des propriétaires occupants.
  • Pour la réalisation de travaux dans la résidence principale.
Bon à savoir :
le bénéficiaire doit être accompagné, dans la définition du projet d'aménagement et dans la réalisation des travaux, par un Assistant à maîtrise d'ouvrage (AMO), habilité par l'ANAH. Il établit également un diagnostic et un plan pour le financement des travaux.

Quel est le montant de cette aide ?

Le montant de MaPrimeAdapt' dépend des ressources de la personne, mais aussi de la composition du foyer et de la région de résidence. Cette aide permet d'assurer le financement des travaux :

  • À hauteur de 50 % pour les personnes aux revenus modestes, dans la limite d'un plafond de 22.000 euros. En 2024, les revenus pris en compte, pour donner droit à cette aide, sont compris, pour 1 personne et hors Île-de-France, entre 16.230 et 20.805 euros par an.
  • À hauteur de 70 % pour les personnes aux revenus très modestes, et dans la limite du même plafond. Pour toucher une aide de ce montant, il faut percevoir, en 2024, pour 1 personne et hors Île-de-France, des revenus inférieurs à 16.229 euros.

Les démarches à accomplir

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, il faut procéder de la manière suivante :

  • La personne intéressée peut prendre des renseignements auprès du Centre communal d'action sociale (CCAS) ou de France Rénov', le service public dédié à la rénovation de l'habitat.
  • Les services concernés vérifient d'abord si la personne a droit à MaPrimeAdapt'.
  • Si c'est le cas, un dossier est alors établi.
  • La personne est mise en contact avec un AMO, dont on a vu qu'il accompagnait l'allocataire dans son projet d'aménagement.
  • L'AMO se rend alors sur place, examine le logement, et établit des devis pour les travaux à prévoir.
  • Le dossier est ensuite déposé et, si tout est en ordre, l'accord pour l'attribution de l'aide est notifié au demandeur.
  • Les travaux d'aménagement sont menés à bien.
  • Un dossier spécifique, pour l'octroi de l'aide, est constitué, et celle-ci est finalement payée au bénéficiaire.
Cropped Favicon Journal Des Seniors Logo.png

Toute l'équipe de rédaction Journal des Seniors vous guide à travers ce sujet qui nous concerne tous : la retraite. Comment l'anticiper, la préparer, et comprendre tous les rouages et informations pratiques pour une retraite paisible.

Aucun commentaire à «Guide pratique : les étapes clés pour bénéficier de MaPrimeAdapt’ dans votre projet de rénovation»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires