La colocation intergénérationnelle : fonctionnement, avantages et inconvénients

Le logement intergénérationnel, aussi appelé colocation intergénérationnelle présente différents avantages, mais aussi quelques inconvénients. Nous vous proposons d’en découvrir plus sur ce mode de logement qui permet à des jeunes et à des seniors de partager leur quotidien. En réponse à différentes problématiques actuelles, cette solution a de plus en plus de succès.

Colocation Intergenerationnelle
© iStock

La colocation intergénérationnelle : qu’est-ce que c’est ?

Il s'agit d’une colocation où sont réunis deux ou plusieurs personnes de générations différentes. Il est fréquent que ce soit une personne senior avec un étudiant ou un jeune actif. Le fonctionnement est le même que dans une colocation standard. Ce peut être dans un logement en location, ainsi, grâce au cumul des mensualités des différents occupants, il est possible de profiter d’un logement plus grand. Ou ce peut être dans l’appartement ou le logement de l’un des occupants qui est alors le propriétaire des lieux et qui offre un hébergement en échange d’un loyer modéré ou/et de la réalisation de diverses tâches.

Une solution à un problème actuel

La colocation intergénérationnelle est une véritable solution face à la pénurie de logements à laquelle font face les étudiants à chaque rentrée scolaire. À l’inverse, les seniors sont eux confrontés à une pénurie de places en maison de retraite. De nombreuses personnes âgées se retrouvent alors souvent seules, dans des logements trop grands, dont une partie est inoccupée. Si elle est encore peu connue, cette solution est en plein essor, car elle présente de nombreux avantages.

Les avantages de la colocation intergénérationnelle

D’un côté, elle a de véritables atouts pour le senior.

  • Il va pouvoir rester à son domicile de façon plus sûre puisqu’il bénéficiera d’une présence quotidienne. Cela est un véritable soulagement pour la personne âgée et ses proches.
  • Ainsi, les personnes âgées peuvent rompre leur isolement et sortir de la solitude, elles ont une personne à laquelle parler, à laquelle s’intéresser.
  • Le temps des personnes âgées est ainsi à nouveau rythmé par les allées et venues d’une autre personne.

Et d’un autre côté des atouts pour le jeune.

  • Ils peuvent ainsi trouver des logements plus facilement.
  • Ils ont alors l’occasion de bénéficier de loyers plus abordables.
  • Cette solution peut permettre de ne pas avoir besoin d’un travail étudiant qui peut mettre en échec la scolarité.

Chaque partie y trouve finalement son compte, avec des avantages communs aux colocataires.

  • Sur un plan humain, de véritables liens peuvent alors se tisser à cette occasion.
  • Chacun peut apporter un enrichissement à l’autre.
Logement Intergénération
© iStock

Les inconvénients de la colocation intergénérationnelle

Si cette solution a de nombreux bon côtés, elle présente aussi des inconvénients.

  • Les deux colocataires doivent réussir à s’adapter l’un à l’autre au quotidien. C’est pourquoi il est important de bien choisir celui ou celle avec qui vous allez vivre et de s’imposer une certaine discipline, comme dans toute vie en communauté.
  • Selon les modalités de location, l’étudiant ne pourra pas bénéficier des aides délivrées par la CAF.
  • Il est également nécessaire que la personne senior soit suffisamment autonome.
  • Le jeune devra pouvoir accorder du temps à la personne avec laquelle il vit. Cela est surtout vrai dans le cas où ils se sont entendus pour la réalisation de services en échange d’un loyer modéré.

Pour un bon déroulement

Afin que la colocation intergénérationnelle se passe au mieux pour tout le monde, comme dans toute colocation, il faut respecter certains points.

  • Il est nécessaire de disposer à minima d’une chambre de 9 m² à mettre à la disposition du colocataire.
  • Il est recommandé de déterminer une durée définie, généralement celle-ci est d’un an. Elle peut, si nécessaire, être reconduite, mais laisse la possibilité de mettre un terme à cette colocation à chaque échéance.
  • Il faut, avant même d'emménager, définir les règles de vie commune et s’assurer qu’elles conviennent à chaque partie. Il est possible de les mettre par écrit.
  • Ensuite, il est primordial de s’y tenir.
  • Il est également nécessaire que chaque partie fasse preuve de tolérance et d’ouverture d’esprit pour que le quotidien puisse se dérouler en toute sérénité.

À qui s’adresser ?

Il existe désormais en France des organisations locales qui se chargent d’accompagner ce type de colocation intergénérationnelles dans ces dispositifs. Leur rôle est de mettre en relation des personnes âgées avec de jeunes adultes qu’ils soient actifs ou étudiants. On peut citer, entre autres, le réseau COSI qui fédère les différentes associations. Il met à disposition sur son site Internet de nombreuses informations à ce sujet.

Il existe également des structures, comme l’association « Habitat et humanisme », qui proposent des locations de logements sociaux dédiés spécifiquement à la colocation intergénérationnelle.

Aucun commentaire à La colocation intergénérationnelle : fonctionnement, avantages et inconvénients

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires