Zoom sur les nouveaux barèmes de l’impôt sur le revenu pour 2023

Comme chaque année, les nouveaux barèmes de l’impôt sur le revenu ont été rendus public. Cette année, Bruno Le Maire l’assure, la création de nouveaux foyers fiscaux est exclue. Pour rappel, la revalorisation des barèmes est indexée sur la hausse des prix à la consommation (hors tabac), dans le but d’éviter aux contribuables de payer plus d’impôt après une revalorisation salariale. Lumière sur les nouveaux barèmes.

Bareme Impot Revenu 2023
© iStock

L’inflation a fait augmenter le SMIC en 2022

À cause de l’inflation, le SMIC a été réévalué plusieurs fois cette année. Cette augmentation de revenus peut conduire certains foyers à devenir imposables ou à changer de tranche d’imposition.

Bruno Le Maire a souhaité que les foyers imposables ne payent pas plus d’impôt sur le revenu et disposent des mêmes revenus disponibles après impôt, même si le salaire augmente.

Les barèmes de l’impôt sur le revenu 2023 indexés sur l’inflation

Comme il fallait s’y attendre, le barème de l’impôt sur le revenu 2023 a été revu à la hausse de 5,4 %, soit le niveau de l’inflation hors tabac. Cependant, afin qu’il soit adopté définitivement, il faut que le projet de loi de finances dans lequel il figure soit également validé par le Parlement.

Sans cette revalorisation, une personne seule au SMIC serait devenue imposable à hauteur de 130 euros par mois par rapport aux revenus de 2022. En 2023, il faut avoir perçu une augmentation minimum de 552 euros par an pour devenir imposable. De même, si vos revenus n’ont pas augmenté, vous payerez moins d’impôts.

Quels sont les nouveaux barèmes de l’impôt sur le revenu pour 2023 ?

Le barème de l’impôt sur le revenu permet de connaître le montant final que payera le contribuable, hors abattements, crédits ou réductions d’impôts. Il existe aujourd’hui 5 tranches d’imposition :

  • 0 % jusqu’à 10 777 euros ;
  • 11 % de 10 778 à 27 478 euros ;
  • 30 % de 27 479 à 78 570 euros ;
  • 41 % de 78 571 à 168 994 euros ;
  • 45 % au-delà de 168 994 euros.

Avec la revalorisation d’impôt prévue pour 2023, les contribuables devraient payer moins d’impôt. Pour l’État, cette mesure devrait coûter 6,2 milliards d’euros.

La revalorisation du barème de l’impôt pour les retraités

En août, les retraites ont augmenté de 4 %. Bientôt, une revalorisation de 5,1 % sera également appliquée sur les retraites complémentaires de l’Agirc-Arrco. En toute logique, avec ces augmentations et l’application du nouveau barème, les retraités devraient payer plus d’impôt. Selon le ministre des Comptes publics, l’augmentation des seuils n’entraînera pas une hausse de l’impôt. En d’autres termes, Gabriel Attal assure que l’indexation du barème de l’impôt sur le revenu a été fait pour préserver le pouvoir d’achat des Français, notamment en ce moment où les prix flambent.

Aucun commentaire à «Zoom sur les nouveaux barèmes de l’impôt sur le revenu pour 2023»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires