Comment obtenir une rente mensuelle de 150 € en plaçant 50 000 € ?

Vous avez en votre possession un capital de 50 000 euros. Avec cette somme, comment investir pour votre retraite et obtenir un complément de revenus de 150 euros par mois ?

Inflation Et Retraites
© iStock

Les différents types de profils d'épargnants peuvent être classés en trois catégories. Dans la première catégorie, les épargnants cherchent à faire fructifier leur épargne et à capitaliser sur cet investissement. Dans la deuxième catégorie, ils souhaitent bénéficier d’un complément de revenu pour conserver un certain niveau de vie une fois à la retraite.

Dans la troisième catégorie, ils souhaitent profiter d’un complément de revenu qui soit immédiat. Si vous appartenez à la deuxième catégorie, pour bénéficier d’un complément de revenu à hauteur de 150 € par mois avec un capital de 50 000 €, différentes solutions sont à votre disposition. Elles peuvent être financières ou immobilières, mais pour ne pas entraîner une consommation de votre capital, elles doivent vous permettre d’obtenir un rendement d’au moins 3,6 %.

Les solutions financières

Pour profiter d’un complément de revenu, il est possible d’opter sur des solutions d'épargne.

L’assurance-vie

L’assurance-vie fait partie des solutions les plus connues et les plus utilisées par les français pour la simple et bonne raison qu’elle permet de répondre aux différents besoins. Elle peut être souscrite comme base pour bénéficier d’un complément de revenu, mais aussi pour répondre à des problématiques successorales.

Dans le cadre d’un complément de revenu au moment de la retraite, il est possible de programmer des rachats partiels mensuels selon un montant et une durée définis par l’assureur. Voici quelques points à prendre en considération pour faire les bons choix :

  • Pour les intérêts soumis à imposition au moment de votre rachat, vérifiez quel mode d’imposition est le plus adapté à votre situation. Tout va dépendre de votre Taux marginal d’imposition (TMI), mais sachez que si vous optez pour le prélèvement forfaitaire libératoire, il est nécessaire d’obtenir un rendement minimum de 5,55 % qui vous permettra de ne pas consommer votre capital.
  • Si vous optez pour un fonds en euros, la rémunération restera faible bien qu’elle soit supérieure à celle des livrets réglementés, comme le livret A.
  • Pour profiter d’un rendement supérieur, vous pouvez envisager d’opter pour une solution d’assurance-vie en gestion privée composée à 50 % de fonds en euros et à 50 % d’unités de compte. Toutefois, il est important de bien vous renseigner sur les risques, le montant des frais de gestion, le taux de rendement, les conditions de retrait, etc..

Le plan épargne retraite (PER)

Sous l’impulsion de la loi Pacte, le PER (Plan Epargne Retraite) a été initié pour remplacer le PERP, le plan Madelin et le PERCO (qui devient PERECO). Le PER est un compte épargne sur lequel des sommes peuvent être versées tout au long de la vie active du souscripteur dans l’objectif de se constituer un capital. Ce Plan Épargne Retraite (PER) va donc fructifier tout au long de la carrière de son détenteur pour lui constituer un capital auquel il aura accès au moment de son départ à la retraite. Le taux d'intérêt est intéressant puisqu’il varie entre 1,50 % et 2,50 %. Toutefois, le PER ne peut pas être touché avant plusieurs décennies.

Les solutions immobilières

Les SCPI

Une solution d’investissement sur le marché immobilier très utilisée pour générer un complément de revenu, qui présente divers avantages : elle peut être mise en œuvre avec une enveloppe d’investissement faible et elle vous permet de bénéficier de l’expérience d’un gestionnaire et d'une importante diversification. Du fait du nombre important de biens, le risque locatif est dilué. D’une manière globale, les rendements proposés par les SCPI sont compris entre 4,5 % et 5 %. Ainsi, si vous investissez 50 000 € dans des SCPI, le complément de revenu brut va varier entre 187,50 et 208 € par mois. Toutefois, ces revenus sont ensuite soumis à votre fiscalité et aux prélèvements sociaux.

L’immobilier

Il est également possible d’investir dans un bien immobilier, on parle alors d’« immobilier ancien » avec les avantages et les inconvénients que cela implique :

  • Avantages : le rendement qui peut être obtenu est plus intéressant qu’en passant par la LMNP ou les SCPI et le choix sur le marché immobilier est assez dense.
  • Inconvénients : ce type de solution comporte des risques tels que les suivants entre autres :
    •  certains locataires ne paient pas leurs loyers ou ne prennent pas soin du lieu loué ;
    • le logement peut, au fil du temps, nécessiter certains travaux ;
    • vous devez gérer les contrats de location, les quittances de loyer, les changements de locataire, etc..

Il est également possible de confier tout cela à une agence immobilière, mais cela a un coût.

La LMNP

La location meublée non professionnelle est l’une des solutions les plus utilisées puisque ce type d’investissement permet d’éviter les risques couramment rencontrés lorsque l’on investit dans l’immobilier.

Dans ce cas, vous devenez propriétaire d’un bien immobilier qui se trouve dans une résidence de service et vous signez un bail commercial avec son gestionnaire. De ce fait, c'est lui votre locataire et il vous dégage des différentes contraintes de gestion du bien.

De plus, la fiscalité n’est appliquée qu’aux revenus qui découlent de ce bien et vous bénéficiez des avantages comptables qui sont appliqués aux professionnels en termes de TVA, mais aussi d'amortissement comptable du bien. Ce dernier permet de réduire le montant des revenus qui sont fiscalisés jusqu’à 80 %. Enfin, selon le gestionnaire, le rendement peut être compris entre 4 et 5 %, ce qui vous permettra de bénéficier d’un complément de 150 € par mois si vous investissez 50 000 €.

Aucun commentaire à «Comment obtenir une rente mensuelle de 150 € en plaçant 50 000 € ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires