Auto-entrepreneur à 70 ans, est-ce possible ?

Se lancer dans l’entreprenariat est le rêve de beaucoup. Ouvrir sa propre entreprise, devenir son propre patron, gagner plus d’argent qu’en étant salarié a, en effet, de quoi faire rêver.

Comme il n’y a pas d’âge pour réaliser ses rêves, les retraités sont nombreux à envisager de se lancer dans l’aventure en ouvrant une entreprise.

Heureusement, des points de vue légal et pratique, il est tout à fait possible de devenir entrepreneur à 70 ans.

Senior Travail Auto Entrepreneur
© iStock

Sous quelles conditions ?

La loi permet aux retraités de travailler et d’entreprendre même après la retraite. Pour pouvoir cumuler les revenus de la retraite et de la nouvelle entreprise, le retraité doit d’abord liquider tous ses droits à la retraite. Ceci signifie qu’il doit faire valoir ses droits de toucher ses pensions des régimes obligatoires de retraite de base ou complémentaire, localisées en France ou à l’étranger.

Le retraité doit ensuite remplir toutes les conditions habituelles de création micro entreprise. Il doit notamment ne pas être sous curatelle et ne pas être interdit de gestion ou d’exercice dans une entreprise. Il doit aussi avoir la nationalité française, être ressortissant de l’espace économique européen ou être Suisse ou Algérien.

Quels revenus ?

Les revenus que le retraité entrepreneur peut toucher dépendent de son ancienne activité et peuvent être plafonnés.

S’il exerçait une activité artisanale ou commerçante, il peut reprendre la même activité en tant que micro-entrepreneur après avoir pris sa retraite. Dans ce cas, le chiffre d’affaires de son entreprise ne doit pas dépasser les 50 % du plafond annuel de sécurité sociale (PASS), soit 20 568 €. Dans le cas contraire, les pensions sont réduites ou suspendues.

Le retraité qui exerçait une activité libérale peut reprendre une activité après la retraite. S’il le fait en tant qu’auto-entrepreneur et que son activité est artisanale ou commerciale, aucun plafond ne s’applique à ses revenus. Mais s’il reprend une activité libérale, le chiffre d'affaires est plafonné à la valeur du PASS, soit 41 136 €. Si le chiffre d’affaires est supérieur, les pensions sont réduites ou suspendues.

La retraite d'un auto entrepreneur qui était salarié avant sa retraite et qui lance une micro-entreprise n’est pas soumise à condition. Le retraité peut reprendre une activité de micro-entrepreneur et cumuler sa pension de retraite et les revenus de l’entreprise sans plafond ni restriction.

Femme Senior Travaille En Auto Entreprise
© iStock

Quelles démarches ?

Les démarches à suivre pour ouvrir une micro-entreprise à l’âge de 70 ans sont les mêmes que celles de la création d’une entreprise dans d’autres circonstances. Il y a néanmoins une étape supplémentaire qui concerne la pension de retraite. Le retraité doit, en effet, déposer au régime de retraite dont il dépend une attestation de cessation d’activité et demander une dérogation pour le cumul des revenus de l’entreprise et de la retraite.

Il devra aussi cotiser pour sa nouvelle activité, mais sans pour autant forcément obtenir de nouveaux droits.

Les démarches pour créer une micro-entreprise, surtout à l’âge de la retraite, peuvent être compliquées et prêter à confusion. L’idéal est de contacter un service d’assistance performant et peu coûteux. Pôle Auto Entrepreneur peut guider les retraités, les conseiller et les assister dans la création de leurs micro-entreprises.

Aucun commentaire à «Auto-entrepreneur à 70 ans, est-ce possible ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires