Les documents à conserver jusqu’au départ en retraite

Il est nécessaire de bien préparer votre départ à la retraite et cela, assez en avance. Sans être bien préparé, vous risqueriez de rencontrer certaines difficultés pour calculer le montant de votre pension de retraite. Si vous voulez éviter ces désagréments, il y a plusieurs documents à conserver jusqu’à ce que vous arrêtiez votre activité. Quels sont-ils ?

Documents Retraite
© iStock

Bien préparer son départ à la retraite

Il est essentiel de bien préparer votre départ à la retraite et votre fin de carrière. Ainsi, vous n'aurez pas de mauvaise surprise, même une fois vos droits liquidés. Il faut dire que la retraite est un peu l'apothéose de votre carrière professionnelle et la transition entre vie active et retraite peut parfois s'avérer assez compliquée à gérer.

Mieux vaut donc préparer le tout au préalable pour éviter ce stress supplémentaire. Il est important de ne pas être pris au dépourvu. Tout au long de votre carrière, vérifiez régulièrement où vous en êtes au niveau de la retraite : trimestres, points, aussi bien dans le régime général que dans les régimes complémentaires auxquels vous êtes affilié. Vous pouvez trouver toutes ces informations sur le portail Info-Retraite.

Les documents que vous devez conserver

Avant tout, vous devez vérifier qu'il n'y a aucune erreur dans vos informations. Et pour prouver les éventuelles erreurs que vous pourriez trouver, vous devez souvent joindre des documents justificatifs à votre requête. Il est nécessaire de conserver certains documents de manière à les envoyer en cas de besoin.

Pour être sûr de toucher le montant de votre pension de retraite adéquat, soyez sûr de partir au bon moment. Il existe des systèmes de décote et de surcote (mis en œuvre par l'Agirc-Arrco, notamment mais également présents dans le régime général) qui se basent sur l'âge pivot.

Soyez aussi attentif au moment de l'année auquel vous souhaitez liquider vos droits de retraite sans perdre d'éventuels trimestres supplémentaires. Il est vivement conseillé d'arrêter de travailler plutôt en début d'année, soit le 1er janvier. Rappelez-vous qu'il peut y avoir des délais plus ou moins longs dans vos démarches. Il n'est pas possible de partir à la retraite du jour au lendemain !

Il vous faut donc conserver plusieurs documents.

Certains documents concernant votre situation

Votre carrière vous est propre et certains documents seront donc plus spécifiques à votre situation professionnelle. Il est obligatoire de conserver tous les certificats de handicap que vous pourriez avoir. Il faut aussi garder votre livret de famille (à jour), tous vos échanges avec votre caisse de retraite concernant les trimestres de majoration auxquels vous avez droit si vous avez élevé un ou plusieurs enfants, les divers justificatifs d'allocations spécifiques si l'un de ces enfants a un handicap et les attestations d'affiliation que vous recevez de votre caisse de retraite si vous êtes concerné par l'assurance vieillesse des parents au foyer.

Si vous avez été déclaré inapte au travail ou êtes en situation de handicap, vous avez aussi droit à plusieurs avantages concernant la retraite : retraite anticipée ou retraite à taux plein dès 62 ans. Il est nécessaire de garder tous les documents et justificatifs d'incapacité au moins égale à 50%.

Si vous avez une incapacité permanente causée par un accident du travail ou une maladie professionnelle, vous pouvez bénéficier d'un départ anticipé. Conservez bien tous les justificatifs qui montrent que vous touchez une rente pour incapacité professionnelle d'au moins 10%.

Si vous avez un métier vu comme pénible, gardez les documents qui justifient de cela et de vos points sur le compte personnel de prévention.

Les indemnités journalières en cas de maladie

Vous devez aussi justifier toutes les périodes où vous n'avez pas travaillé. Cela peut concerner les jours où vous n'avez pas travaillé car vous étiez malade. En effet, c'est important pour valider vos trimestres. Pour valider un trimestre, il faut compter 60 jours d'arrêt maladie.

Les indemnités journalières en cas de maternité

Quant aux indemnités journalières touchées pendant votre congé maternité, elles sont aussi prises en compte pour calculer votre retraite. Vous devez donc pouvoir les justifier également jusqu'au moment de votre retraite. Conservez donc bien tous les documents qui concernent cette période de votre vie.

Le bulletin annuel de Pôle Emploi

Les périodes de chômage permettent aussi d'acquérir des trimestres. Veillez donc à garder tous les bulletins annuels de Pôle Emploi. Sachez que 50 jours de chômage valent un trimestre.

Vos contrats de travail

Vous devez garder des traces écrites prouvant votre période d'activité. Cela concerne notamment les contrats de travail, leurs avenants (le cas échéant) et les certificats de travail qui sont établis dès lors que vous quittez l'entreprise.

Vos bulletins de salaire

Il est nécessaire de conserver vos bulletins de salaire jusqu'au moment de votre retraite, au moins. Vous devez garder aussi bien les bulletins de paie au format papier que ceux édités au format électronique.

Si vous avez travaillé à l'étranger

Si vous avez travaillé à l'étranger pendant votre carrière, vous devez garder tous les justificatifs qui peuvent prouver que vous avez bien exercé une profession en dehors de la France. Cela peut regrouper vos bulletins de salaire ou vos contrats de travail. Plusieurs pays sont liés à la France par une convention de Sécurité sociale.

Si vous avez eu des échanges avec votre caisse de retraite

Il est possible que, pendant votre carrière professionnelle, vous ayez eu des échanges avec votre caisse de retraite, surtout à l'approche de votre départ en retraite. Si des documents ont été échangés, alors vous devez les garder. Par exemple, il peut y avoir des relevés de points, de carrière ou de situation individuelle, une estimation indicative globale mais cela concerne aussi tous les courriers ou les mails.

Vos justificatifs de rachat de trimestres

Concernant le rachat de trimestres, si vous avez décidé d'y avoir recours (pour des périodes de stages, d'études ou si vous avez des années incomplètes dans votre carrière), vous devez conserver tous les justificatifs jusqu'à votre départ à la retraite.

Notez bien que remplir les divers dossiers pour faire vos demandes de pensions de retraite peut vite devenir long et compliqué. Pour anticiper un maximum et être à jour au moment de votre départ en retraite, consultez votre relevé individuel de situation (RIS) de manière régulière. Gardez bien tous les documents évoqués ci-dessus car en cas de perte, ils seraient compliqués à récupérer !

Aucun commentaire à «Les documents à conserver jusqu’au départ en retraite»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires