4 investissements à envisager pour la retraite

En France, une femme passe en moyenne 27 ans à la retraite, contre 23 ans pour un homme. On sait que pour la moitié des retraités, le montant perçu à la retraite ne correspond qu’à 73,3 % du salaire net de fin de carrière, et que pour 10 % d’entre eux cette pension ne correspond qu’à 53,4 % du salaire net de fin de carrière.

Investissement Retraite
© iStock

Il est donc important de bien prévoir sa retraite, si possible à partir de 40 ans afin de bénéficier de revenus confortables. Voici donc 4 investissements à envisager pour la retraite.

1)  Le Plan Épargne Retraite

Le Plan Épargne Retraite (PER) existe depuis le 1er octobre 2019. Il succède à d’autres dispositifs pensés pour les retraités comme le PERP (Plan Épargne Retraite Populaire) ou encore les contrats Madelin. En effet, ces contrats d’assurance ne peuvent plus être vendus depuis le 1er octobre 2020.

Le PER est un investissement à long terme. L’objectif principal de cette enveloppe est de vous permettre de générer un complément de revenu lorsque vous serez à la retraite. C’est pourquoi il est conseillé de s’y intéresser assez tôt, à partir de 40 ans, afin de pouvoir vous construire une épargne solide.

Il existe deux types de PER : le PER individuel qui est ouvert à l’initiative d’un particulier pendant sa vie professionnelle, et ce, qu’il soit salarié ou indépendant. Et le PER Entreprises, qui comme son nom l’indique, est mis à la disposition des salariés par l’employeur.

Le PER se divise en trois « compartiments » déterminés par la provenance des fonds :

  • PER individuel : il correspond aux versements effectués volontairement par le propriétaire du PER.
  • PER collectif : il se compose de versements sous forme de participation ou d’intéressement de la part de l’employeur.
  • PER catégoriel : ce sont des cotisations de l’employeur ou du salarié, particulièrement dans les entreprises qui ont souscrit à un plan d’épargne retraite obligatoire.

2)  Le Plan d’Épargne en Actions

Plan Epargne en Actions
© iStock

Très peu de personnes pensent à cette enveloppe fiscale, et pourtant il présente de nombreux avantages. Le Plan d’Épargne en Actions (ou PEA) offre la possibilité de bénéficier d’une fiscalité intéressante pour la retraite. En effet, au-delà de 5 ans après son ouverture, les gains réalisés dans le PEA sont exonérés d’impôt sur le revenu ; les prélèvements sociaux de 17,2 % restent tout de même valables.

Le PEA est intéressant dans la mesure où il vous donne la possibilité de diversifier votre patrimoine avec des valeurs mobilières. Vous aurez la possibilité d’acheter des actions d’entreprises cotées en Europe.

Même si la bourse peut constituer un moyen lucratif de s’assurer un complément de revenu à la retraite, elle présente aussi des risques. Avant de vous lancer, il faut bien vous renseigner sur les offres de PEA des courtiers en ligne.

3)  L’assurance vie

L’investissement en assurance vie est une option intéressante à laquelle il faut penser pour sa retraite. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elle est le plan d’investissement préféré des Français.

En effet, l’assurance vie offre de nombreuses possibilités, et de nombreux avantages. Même si l’on a tendance à penser qu’elle sert surtout à laisser un capital sans droits de succession, elle peut permettre de vous constituer de futures rentes, très appréciables à la retraite.

Grâce à l’épargne prévue dans un contrat d’assurance vie, vous pourrez constituer un capital. Celui-ci pourra donc vous servir de différentes manières. Par exemple, vous pourrez choisir d’investir dans l’immobilier par exemple avec les SCPI, les SCI ou les OPCI. Ou alors, faire des rachats partiels.

L’assurance vie a été classée meilleur placement retraite en 2019. Il s’agit donc d’une solution à bien prendre en considération.

4)  Devenir loueur meublé non professionnel

Loueur Meuble Non Professionnel
© iStock

Le LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel) est un investissement qui vous permettra de vous créer un complément de revenu. Ce dispositif s’adresse à quatre types de biens : les résidences de tourisme, les résidences hôtelières, les résidences étudiantes, et les EHPAD (Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes). Cependant, pour éviter de subir les aléas économiques, il est conseillé d’investir plutôt dans les deux derniers types de biens.

L’investissement dans la pierre est toujours une bonne solution pour obtenir des compléments de revenus au moment de la retraite. En effet, l’immobilier est considéré comme une valeur refuge. De plus, de nombreux dispositifs fiscaux permettent de bénéficier d’avantages conséquents lorsque vous investissez dans l’immobilier. Ceci est d’autant plus vrai s’il s’agit d’un investissement locatif.

Même s’il est possible de réaliser ces investissements seulement au moment de la retraite, les professionnels recommandent de s’y prendre à l’avance. En effet, plus tôt vous commencez à épargner ou investir, plus votre capital sera important au moment de votre départ en retraite.

Afin de réussir au mieux votre investissement, quel qu’il soit, il est recommandé de vous faire accompagner par un professionnel. Il est donc recommandé de vous renseigner auprès de votre établissement bancaire qui saura vous conseiller.

Aucun commentaire à «4 investissements à envisager pour la retraite»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires