Les périodes non travaillées qui vous donnent droit à des trimestres retraite

Pour avoir droit à une retraite à taux plein, calculée sans décote, il faudra progressivement cotiser 172 trimestres, atteindre l’âge légal du départ à la retraite ou 67 ans. Certaines situations donnent droit à des trimestres gratuits.

Calcul Retraite
© iStock

Davantage de trimestres nécessaires

Le 1er septembre 2023, la loi sur la réforme des retraites commencera à s’appliquer progressivement. L’objectif est de repousser l’âge légal de la retraite de 62 à 64 ans d’ici 2030 et donc d'augmenter le nombre de trimestres obligatoires.

Le calcul des trimestres

Pour la grande majorité des salariés, il sera nécessaire d'acquérir 172 trimestres pour avoir droit à une retraite à taux plein, attendre l’âge légal de départ à la retraite ou l'âge de 67 ans, l'âge du taux plein automatique.

Les trimestres cotisés correspondent à des trimestres pendant lesquels il y a eu versements ou prélèvements de cotisations sociales. La validation des trimestres dépend des sommes perçues et non de la durée du travail.

Pour obtenir un trimestre, il faut avoir perçu l’équivalent de 150 fois le montant du Smic horaire brut soit 1 747,20 euros.
Il est impossible d’acquérir plus de quatre trimestres par année même si les revenus dépassent l’équivalent de quatre trimestres.

Les exploitants agricoles valident toujours quatre trimestres en un an, quel que soit le montant de leurs revenus.

Les trimestres assimilés n’ont pas donné lieu à des cotisations sociales. Ils sont attribués pour pallier des périodes d’interruption d’activité professionnelle. Aucun montant de revenu d’activité n’est associé à ces trimestres. Ils comptent simplement pour la durée d’assurance.

L’addition des trimestres cotisés et des trimestres assimilés donne le nombre de trimestres validés.

Des périodes non travaillées permettent de gagner un trimestre

Pendant une carrière, il y a des périodes non travaillées qui permettent de gagner des trimestres. Même sans verser de cotisations à la retraite, des trimestres sont ajoutés lorsque la personne a été active, a été assurée sociale.

Ces trimestres non cotisés ne donnent pas droit à une augmentation de la pension de retraite.

Les périodes assimilées à du travail mais non associées à une cotisation sont les suivantes :

  • chômage indemnisé ;
  • arrêt maladie ;
  • invalidité ;
  • grossesse ;
  • accidents du travail ;
  • service national ;
  • congé de reclassement rémunéré ;
  • sportif de haut niveau.

Le cas des parents au foyer

En France, il est possible de choisir de ne pas travailler pour s’occuper pleinement de ses enfants pendant une certaine durée. Avec la nouvelle loi, ces parents au foyer peuvent toujours bénéficier de trimestres assimilés. Il n’est pas nécessaire d’entreprendre des démarches particulières et l’affiliation à ce régime est gratuite et automatique.

Elle se met en place avec le versement de certaines allocations familiales.

Les parents d’un enfant handicapé

Lorsqu’un enfant est handicapé au moins à 80 %, le parent qui l’élève a droit à un trimestre gratuit par période de 30 mois. Un plafond est fixé à huit trimestres.

Il est nécessaire de justifier de sa situation, de fournir des preuves du versement de l’allocation d’éducation d’enfant handicapé.

L’aide à un adulte handicapé

Lorsqu’une personne se voit obligée de réduire son temps de travail pour aider un adulte handicapé au moins à 80 %, elle a droit à un trimestre gratuit pour chaque période de 30 mois. Là encore, un plafond est fixé et il n’est pas possible de bénéficier de plus de huit trimestres gratuits.

Une naissance ou une adoption

Lors de la naissance d’un enfant ou d’une adoption, quatre trimestres sont accordés gratuitement aux personnes du foyer.

Quatre nouveaux trimestres gratuits sont accordés lorsque l’enfant est élevé dans son foyer pendant les quatre années suivant sa naissance.

Si l’enfant est né ou a été adopté avant 2010, les huit trimestres sont accordés à la mère. Si l’enfant est né ou a été adopté après 2010, les quatre premiers trimestres pour la naissance ou l’adoption sont accordés à la mère et les quatre trimestres pour l’éducation peuvent être accordés au père ou à la mère.

Aucun commentaire à «Les périodes non travaillées qui vous donnent droit à des trimestres retraite»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires