Quelle est la différence entre retraite par répartition et retraite par capitalisation ?

Le système de retraite obligatoire, en France, comprend le régime de retraite de base et les régimes de retraite complémentaire. Il fonctionne sur le principe de la répartition. Il existe, cependant, également un système de retraite par capitalisation. Quelle est la différence entre ces deux systèmes de retraite ? Comment les faire cohabiter ? On vous en dit plus.

Couple Senior Calcul Retraite Retrep
© istock

Le système de la retraite par répartition

En France, le système de retraite repose sur le principe de répartition et la solidarité intergénérationnelle. Les cotisations versées par les salariés et les employeurs, au titre de l'assurance vieillesse, servent donc à payer les pensions des retraités. C'est un système véritablement au cœur du système de retraite français et qui peut fonctionner grâce à la combinaison d'un régime de retraite de base et d'un régime de retraite complémentaire.

Le régime de retraite de base touche tous les salariés. Les cotisations des assurés servent donc à financer les pensions de retraite de tous les anciens actifs désormais à la retraite. Cela permet également d'ouvrir les droits pour les assurés à leur future pension de vieillesse.

Le régime de retraite complémentaire obligatoire vient s'ajouter au régime de base et est régi par le même principe de répartition.

La retraite complémentaire est contrôlée par la fédération Agirc-Arrco pour les salariés du privé. Tous les mois, elle est prélevée sur votre salaire brut par votre employeur et une cotisation patronale. La somme ainsi prélevée est reversée à la caisse complémentaire à laquelle vous êtes rattaché. Cela se transforme ensuite en points Agirc-Arrco qui serviront de base au calcul de votre pension complémentaire lorsque viendra le temps pour vous de prendre votre retraite. Le montant de la pension que vous toucherez dépendra donc du nombre de points acquis lors de votre phase active, multiplié par la valeur dudit point.

Le système de retraite par répartition est un système très fort en France et qui permet de vous garantir une pension pendant toute votre retraite, qui correspondra à un pourcentage déterminé à partir du salaire que vous aviez à la fin de votre carrière.

Ce système solidaire est aussi déclinable au cœur de chaque génération. Ainsi, les salariés actifs peuvent également financer de manière collective et solidaire les périodes durant lesquelles vous ne pouvez pas travailler : maladie, chômage, maternité, invalidité, etc. Cela vous ouvre des droits à la retraite. Cela concerne également les pensions de réversion touchées par les conjoints survivants ou encore celles dont peuvent bénéficier les orphelins.

Cela peut également se voir au sein même des professions. Aujourd'hui, les professions tendent à se transformer et même parfois à disparaître. De fait, certains régimes professionnels peuvent donc connaître certaines difficultés puisque, parfois, le nombre de retraités devant toucher une pension peut surpasser le nombre d'actifs qui cotisent. Pour pallier à cela, certains mécanismes de solidarité entre les régimes sont mis en place. Il est alors fait mention de « compensation démographique ». Cela permet donc d'assurer aux retraités de toucher une pension et ce jusqu'au bout.

Le système par répartition est un système solide qui ne peut pas faire faillite. Puisqu'il est financé par les cotisations prises sur le salaire des actifs, il repose entièrement sur ce qui se nomme la masse salariale nationale. Cela correspond à 60% du produit intérieur brut (et donc à 60% de la richesse créée par le travail). Si ce système devait faire faillite, cela signifierait qu'il n'y aurait plus de travail, donc plus de salaires versés et plus de richesses créées. C'est l'une des raisons pour lesquelles ce système est particulièrement apprécié en France et que, malgré les réformes, il n'est pas envisagé de le supprimer.

Le système de la retraite par capitalisation

La retraite par capitalisation regroupe tous les dispositifs mis en œuvre par votre entreprise ou vous-même pour gonfler votre future pension. Vous épargnez pendant votre période active pour préparer votre future retraite. De ce fait, ce système ne fonctionne pas sur une solidarité intergénérationnelle : vous ne cotisez pas pour payer la pension des retraités. Il s'agit d'un système facultatif.

Le régime par capitalisation fonctionne sur un principe d'accumulation d'un stock de capital qui va vous servir à financer votre pension lorsque vous partirez à la retraite. Vous cotisez donc votre propre retraite, sans vous reposer sur un quelconque système d'entraide globale (sauf si vous utilisez la capitalisation dans un cadre collectif comme des accords signés avec votre entreprise, par exemple).

En utilisant le système par capitalisation et les divers produits d'épargne retrait qui y sont associés (comme les PERCO, PERE ou encore PERP, notamment), vous n'avez aucune assurance du niveau de la prestation choisie sur le long terme. Votre argent ainsi épargné est placé sur des marchés financiers et peuvent donc être victimes de retournements ou de krachs boursiers. Dorénavant, les banquiers et assureurs ne proposent plus de produits d'épargne dits à « prestations définies » mais à « cotisations définies ». La seule chose qui est définie désormais est le taux de cotisation.

Si vous utilisez un système de retraite par capitalisation, toutes vos cotisations peuvent être utilisées dans le cadre de placements financiers ou immobiliers. À la fin de votre contrat, toutes les sommes que vous avez accumulées au fur et à mesure des années vous sont reversées intégralement, sous la forme d'un capital ou d'une rente viagère.

Alt=Femme senior formation retraite
© iStock

Les différences entre les deux systèmes

La retraite par répartition et la retraite par capitalisation sont en fait deux systèmes qui peuvent se complémenter. Il est vrai que le système par répartition vous assure forcément de bénéficier d'une pension lorsque vous aurez atteint l'âge de la retraite, il est toutefois fort possible que cette pension soit insuffisante à maintenir le niveau de vie auquel vous étiez habitué en tant qu'actif. Opter pour un système par capitalisation en sus vous permettrait donc de compléter vos revenus.

Depuis 2019 et la loi Pacte (Plan d'Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), l'épargne retraite a été simplifiée pour encourager les actifs à souscrire à des solutions d'épargne. De nouveaux produits d'épargne ont donc vu le jour :

  • le Plan d'Épargne Retraite Individuel, qui succède aux contrats PERP et Madelin, en ce qui concerne les produits individuels,
  • le Plan Épargne Retraite Collectif facultatif, qui succède au Perco et un Plan d'Épargne Retraite obligatoire qui succède à l'Article 83.

En ce qui concerne la fiscalité, chaque versement volontaire effectué sur tous ces nouveaux produits peut être déduit de vos impôts sur le revenu, dans la limite de 32 419 euros toutefois.

La réforme des retraites voulue par le gouvernement fait mention de l'instauration d'un système de retraite par points : chaque euro cotisé permet d’acquérir un certain nombre de points et lesdits points, cumulés tout au long de votre carrière, sont ensuite transformés en pension retraite.

Aucun commentaire à «Quelle est la différence entre retraite par répartition et retraite par capitalisation ?»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés
* Champs obligatoires